Wood Campers aime camper dans les bois et a plein de vélos : un fixie, un porter, une randonneuse, un single speed, un tandem… On oublie des fois que c’est tout un art subtil le vélo, un peu comme l’art du thé. Et peu importe qu’il pleuve ou qu’il vente, il se fait bien plaisir à remonter les files d’embouteillages à toute allure. Grand arpenteur des villes, et aussi grand arpenteur des champs, il part camper dès qu’il le peut, pourquoi pas jusqu’en Islande. Il nous invite, dans ce Buzz Pack, à prendre la poudre d’escampette. Une balade à mongolfière, une balade en kayak, une balade en cargo… pour aller où ? Mystère. C’est un véritable éloge de la fuite qu’il nous propose pour ce mois de mars. On peut composer un poster géant avec toutes ses propositions et rêvasser devant le moyen de transport le plus approprié pour décaniller. Des espaces de projection se dessinent et l’on peut imaginer la destination que l’on préfère. Ô pourvu qu’elle soit accueillante. Ô pourvu qu’on me comprenne, pourvu qu’il fasse bon, pourvu que je n’ai pas peur, pourvu qu’il fasse beau ! Wood Campers a fait du graffiti, du web design, de nombreuses affiches, des puzzles… et bientôt des livres pour enfants. Il ravive en image l’esthétique des années soixante, époque qu’il affectionne et qu’il cherche à distiller dans notre ère so 2.0. Un brin nostalgique Wood Campers ? Pour le savoir, il va falloir le suivre, et écouter son mantra : Never Afraid de Mc Lars featuring Watsky.

 

 


Ecouter Never Afraid de Mc Lars featuring Watsky
Dessin de Wood Campers
Portrait publié dans le Buzz Pack 34 en mars 2016 (Caen)