je pars sous une pluie torrentielle
un dé avec un trèfle à la place du six
mes mains dans les poches
je pars chercher la chance mon amie

sous une pluie torrentielle ce sont des feuilles duveteuses qui tombent
à plat par terre,
je n’ai pas marché dessus mais presque
elles se mangent ?

sous une pluie torrentielle le ciel est très clair,
j’enlève ma capuche
je m’assoie à un troquet
je sirote une potion magique verte encore une fois

sous une pluie torrentielle je le retrouve,
il est un peu démantibulé parfois mais il est solide
je sors de ma poche ma potion magique verte
encore une fois ça le requinque

sous une pluie torrentielle je vais aller lire dans le parc
et parce que les poires tombées par terre ont trois fentes parallèles
je le coiffe
il ne dit rien, moi non plus

sous une pluie torrentielle il n’y a personne
c’est étrangement silencieux
il y a plein de bruits lointains
c’est fou tout ce que j’ai pu traverser comme routes

sous une pluie torrentielle il y a un vent très fort,
un peu effrayant parce qu’imprévisible
et puis le jour est gris et pluvieux sans départ il semble mélancolique je veux bien l’accompagner

sous une pluie torrentielle la fontaine qui sent le chlore mousse
son col-cône et le soleil qui se lève
et moi qui m’assied sur ce banc et tout ces gens qui courent et le soleil qui éclaircit tout tout à coup

sous une pluie torrentielle ça donne une très jolie place

sous une pluie torrentielle la grande vitre immense qui donne sur la rue,
sans rien de coller ou d’écrit dessus, c’est un beau cadre

sous une pluie torrentielle nous buvons des cafés
nous sommes tous fébriles,
le vent fait tomber les plantes de l’entrée

sous une pluie torrentielle l’arbre est peint tout en bleu clair
on dirait un arbre de bord de mer
je ne l’avais jamais vu

sous une pluie torrentielle il fait bon
je mets ses lunettes et je vois comme il voit sans lunette

sous une pluie torrentielle il ne faut pas que je le serre trop fort
parce ce qu’il s’est fait taper dessus
bataille avec la police

sous une pluie torrentielle le ciel gris massif qui touche les toits
je la trouve triste-beauté
et la ville la ville et les boulevards vides la nuit

sous une pluie torrentielle se balader dans les rues que l’on connaît sans connaître
lui donner un miroir rond pour qu’elle regarde ses beaux yeux

sous une pluie torrentielle le pécheur chevronné sur les bords du fleuve
sa tasse carrée et sa soucoupe carrée

sous une pluie torrentielle ces parents qui discutent entre eux en regardant leurs enfants

sous une pluie torrentielle, louper bêtement la coupe de France d’apnée

sous une pluie torrentielle j’ai peur maintenant de tomber par terre
j’attends en haut des escaliers rouges
et quand on sera veufs
sans vent sans feuille
on fera le chemin de l’entre deux mers

sous une pluie torrentielle lumière bleue bâche grise et faïence orange,
le marché fermé

sous une pluie torrentielle, une lumière du jour affaiblie
le poisson qui se pose par terre et sur les feuilles

sous une pluie torrentielle les cordes élastiques
dans les parages
sauter par dessus

sous une pluie torrentielle je n’ai vu qu’une seule fois le lever du soleil cet hiver
les yeux grands ouverts de fatigue

sous une pluie torrentielle la table est bancale
et le petit désenchanté

sous une pluie torrentielle je me fais loin
pour partir sans être vue
le passage du serveur énervé
et l’ouragan
s’oublient

sous une pluie torrentielle les volets étaient fermés,
et j’ai pu dormir dans le noir complet
très longtemps que je n’avais pas été rattrapé
ce temps qui passe

sous une pluie torrentielle un espace
impossible dans un cadre
et pourtant il existe

sous une pluie torrentielle c’est à n’y rien comprendre

sous une pluie torrentielle il est un peu vieux
on peut s’asseoir en dessous
à l’abri

sous une pluie torrentielle les arbres
strient les collines
les plantes et cailloux

sous une pluie torrentielle avec le temps océanique parfois
et la maison de bord de mer
la mousse sur les rochers
la grosse pierre…
tombeau ?

sous une pluie torrentielle les coins de rues
et les portes de temps en temps où on s’arrête
où on rentre
on s’abrite

sous une pluie torrentielle le déluge est autour de nous
nous sommes abrités par le parasol-parapluie

sous une pluie torrentielle très belle à l’arrêt de bus

sous une pluie torrentielle des petites fleurs blanches
perdues au milieu des feuilles vertes
épaisses arrivent

sous une pluie torrentielle sous le flou
sous l’échelle

sous une pluie torrentielle le blanc était le lointain
petit navire et optimiste